Jan 21 2019

La Fontaine : réponse n° 1 – question n° 2

Chaque semaine, vous aurez à répondre à une question sur les fables de La Fontaine
(voir l’article « Saphir va à La Fontaine »).

Réponse à la question n° 1 :

Le loup et l’agneau

 

Réponses reçues : 34 Réponses valides : 32
Bonnes réponses : 32 Mauvaises réponses : 0
Potentiel de réponses : 200 Participation : 16%

 (2 réponses ont le même nom-prénom et n’ont compté que pour 1)


Question n°2/16 : de quelle fable est tirée la moralité suivante ?

Plutôt souffrir que mourir, c’est la devise des hommes.

Pour répondre, remplissez le formulaire suivant. Une autre personne de la famille peut jouer (avec son nom-prénom) après l’envoi du formulaire.


Vos nom et prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre réponse

Contrôle anti-spam (obligatoire)


Réponse avec la question de la prochaine semaine

NB : les mails multiples avec le même nom-prénom ne seront comptés que pour une seule réponse

Lien Permanent pour cet article : https://www.saphir-mordelles.fr/?p=3187

Jan 15 2019

Jeu La Fontaine : question n° 1

Chaque semaine, vous aurez à répondre à une question sur les fables de La Fontaine (voir l’article « Saphir va à La Fontaine »).
Question n°1/16 : de quelle fable est tirée la moralité suivante ?

La raison du plus fort est toujours la meilleure.

Pour répondre, remplissez le formulaire suivant. Une autre personne de la famille peut jouer (avec son nom-prénom) après l’envoi du formulaire.


Vos nom et prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre réponse

Contrôle anti-spam (obligatoire)


Réponse avec la question de la prochaine semaine

NB : les mails multiples avec le même nom-prénom ne seront compter que pour une seule réponse

Lien Permanent pour cet article : https://www.saphir-mordelles.fr/?p=3172

Jan 14 2019

SAPHIR va à La Fontaine

Les adhérents du club Saphir sont invités à participer au grand jeu des morales.
Pour Jean de La Fontaine, chacune de ses fables est une comédie en raccourci qui se propose de raconter, à des fins édifiantes, une histoire dont le décor est essentiellement la nature et les acteurs des animaux, et parfois des hommes.
La fable se fait le plus souvent en deux temps : d’abord une narration qui illustre une situation de la vie sociale, puis une morale exprimée en quelques vers en forme de sentences dont certaines sont devenues proverbes.
Ces fables sont souvent l’occasion d’une satire sociale ou politique. La peinture sociale se fait plus directe quand les héros sont des hommes et que ceux-ci possèdent soit les défauts de l’espèce (ambition, cupidité, jalousie, injustice, malhonnêteté…) , soit ses qualités (amour, solidarité, sagesse, prudence, réflexion…).

Nous avons appris à l’école quelques-unes des fables de La Fontaine et nous avons certainement retenu quelques moralités.
A partir de ces moralités saurions-nous retrouver le titre des fables ?

Il est bien évident que les propos de Jean de La Fontaine, qui vivait au 17e siècle, ne pourraient être d’actualité en 2019 (quoique !).

Nous vous proposons de répondre chaque semaine à la question posée, n’hésitez pas à vous servir d’internet. Si vous êtes débutants, pensez à vous renseigner auprès des ateliers informatiques du vendredi matin.

Les plus perspicaces diront :  » c’est trop facile ! ».
Vous êtes plus de 200 au club à posséder une adresse internet , saurez-vous relever le défi ?

Le club Saphir, dans sa grande générosité, offrira des récompenses aux vainqueurs. Répondre rapidement fait partie des critères pour gagner !

En même temps que la question suivante, vous aurez la réponse à la précédente et ceci pendant 16 semaines.

Avis à tous les internautes, aux adeptes du gai savoir, à ceux qui aiment jouer, aux curieux qui veulent enrichir leurs connaissances, à ceux qui apprécient le club, étonnez-nous ! Soyez très nombreux à participer.

Première question le mardi 15 janvier 2019.

Lien Permanent pour cet article : https://www.saphir-mordelles.fr/?p=3155

Jan 11 2019

La galette des rois 2019

Ce lundi 7 janvier 2019, 80% des adhérents du club Saphir sont venus partager la galette des rois. C’est la démonstration d’une participation toujours en hausse, de quoi réchauffer le coeur des dirigeants et animateurs.

Tout a été organisé pour que cet après-midi soit un plaisir non seulement pour les papilles mais également pour les yeux et les oreilles.
Les spectacles se succèdent donc. Commence un groupe dirigé par Maryvonne qui entonne la chanson de Line Renaud « Mademoiselle from Armentières ».

Puis, ce sont René, alias la Hurlette, et Chantal, alias Carmen, qui se lancent dans les rôles de deux clochards philosophes se retrouvant « sur le banc ».  Les plus de 60 ans auront bien entendu reconnu Raymond Souplex et Jane Sourza !

La musique et la danse sont des traditions bretonnes. Claude et ses 9 danseuses apportent leur touche dans cette atmosphère festive, exécutant plusieurs danses dont une particulièrement rythmée.

Josiane, alias Murielle Robin, distrait à son tour l’assistance avec le fameux sketch intitulé « le noir ».

Quant à Nicole, alias Anne Roumanoff, et Paulette, alias Michèle Bernier, elles sont particulièrement  pétillantes dans l’interprétation du sketch « les lentilles ».

Qui ne connaît pas la fameuse histoire du « permis de conduire » jouée à merveille par Jean Yanne et Lawrence Riesner ? Nos amis, René et Roger, s’y sont aventurés à leur tour avec brio, suscitant à de nombreuses reprises les rires de l’assistance.

Que tous ces artistes d’un après-midi soient chaudement félicités car apprendre par coeur un rôle pour ensuite le restituer devant 270 personnes, est une prouesse en soi.
La livraison des galettes se faisant désirer, la présidente, Marie-Claire Piel, a ensuite parfaitement joué son rôle d’animatrice, incitant plusieurs personnes à prendre le micro pour chanter ou conter une histoire.
Claude répondit volontiers à son invitation.

Ainsi fut lancée la nouvelle année, le calendrier des activités 2019 étant d’ores et déjà consultable sur le site.
Une nouvelle activité pourrait ultérieurement faire partie de l’offre globale. Jean-Claude Auriche a en effet évoqué le bowling de la Mézière comme une possibilité à venir, l’aboutissement de ce projet dépendant de l’intérêt qu’il suscitera parmi les adhérents de Gemouest.

Lien Permanent pour cet article : https://www.saphir-mordelles.fr/?p=3111

Articles plus anciens «